Etude "Grandes Tendances du Voyage responsable pour l'été 2012"

Malgré une conjoncture économique et sociale difficile (crise économique, élections, météo capricieuse, etc.) qui impacte largement sur les réservations des professionnels pour cet été, comme le prouvent de nombreux articles publiés récemment en presse professionnelle, le marché du voyage responsable se porte très bien.


Le  cyclotourisme et le voyage à la carte en vogue


Les formes de tourisme les plus en vogue pour l’été seront le cyclotourisme et le voyage à la carte. Porté par une tendance globale tournée vers l’itinérance, le retour à la nature et l’authenticité, le voyage à vélo trouve aujourd’hui sa clientèle en se démocratisant auprès des familles. A la recherche de voyages adaptés à leurs attentes, les clients sont de plus en plus nombreux à se diriger vers des tour-opérateurs spécialisés sur le voyage à la carte. Leur taux de réservation pour l’été 2012 est en forte croissance par rapport à 2011. Avec la conjoncture économique difficile, les clients cherchent également à réduire leurs dépenses sans pour autant rogner sur la qualité. Les circuits en auto-tour attirent donc un nombre croissant de clients pour diminuer les frais de transport.

 

Le tourisme d’aventure, le trekking et l’écotourismeont le vent en poupe

 

D’autres marchés du voyage responsable montrent des signes encourageants pour la saison estivale : le tourisme d’aventure et de trekking continue d’attirer une clientèle intéressée par la nature et la rencontre (72% des tour-opérateurs interrogés prévoient une croissance faible pour l’été par rapport à l’été 2011) ; le « volontourisme » se démocratise et développe une clientèle croissante sur un marché du niche ; l’écotourisme s’en sort bien malgré la crise, affectant moins les CSP++.

 

Un tourisme de proximité et le tourisme participatif stable et beaucoup de ventes de dernières  minutes

 

Côté tourisme de proximité en France, le marché est relativement stable (pour 44% des territoires sondés), sensible à la météo et aux ventes de dernières minutes. Les hébergements atypiques, originaux et écoresponsables sont néanmoins recherchés principalement dans les régions où l’identité du territoire est tournée vers l’authenticité, les terroirs et le développement durable.

 

Le tourisme participatif en milieu urbain est également stable, restant dépendant fortement de la météo pour les sorties extérieurs des individuels. L’été permettra d’avoir une vision plus claire de l’avenir de ce secteur.

 

Côté destination à l’international, l’Inde, Madagascar et la Birmanie sont les 3 destinations tendances de l’été. La Loire à Vélo, le Sénégal, l’Indonésie et l’Afrique Sub-Saharienne s’en sortent également très bien.

 

Le marché du tourisme solidaire reste assez stable par rapport à l’année précédente avec des situations assez disparates en fonction des tour-opérateurs et des destinations qu’ils proposent. Les opérateurs ressentent l’effet de la conjoncture et des problèmes d’images et d’insécurités de certains pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

 

L’Egypte, la Grèce et les régions du Sahel continuent de souffrir alors que le Maroc se relance et la Tunisie commence à attirer des voyageurs sur des offres alternatives.

Tendances du Voyage Responsable - Vacances d'été 2012
Etude "Tendances du Voyage Responsable - Vacances d'été 2012" par ID-Tourism
CP-Resultats - Tendances du Voyage Respo[...]
Document Adobe Acrobat [310.4 KB]